Dans les îles de la lune, on parle beaucoup, ces derniers temps, de l’écotourisme. Si pour certains, cela ne veut pas dire grand-chose, dans la mesure où des actions concrètes ne sont pas menées pour leur permettre de se faire une idée de sur quoi l’on parle, il existe toutefois un créneau dans ce domaine qui ne demande qu’à être ‘’exploité’’ : l’écotourisme baleinier (Whale watching).

Sur ce chapitre, il faudrait dans un premier temps effacer dans l’imaginaire de nos concitoyens, le mythe de la baleine  qui balaie tout sur son passage et qui avale d’un trait toute une embarcation avec ses malheureux passagers. Un travail de sensibilisation et de formation dans l’approche de ces mammifères marins avait commencé dans ce sens, au début de l’année 2000, avec l’association « Megaptera ».

Malheureusement, ce travail a connu un certain fléchissement malgré la persévérance  d’une association locale dénommée « Coordination Nduju » du village de Chindini, un lieu de prédilection pour les baleines à bosses. L’association qui possède un petit bateau amène des touristes de passage et des expatriés pour observer les baleines et les dauphins.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *